Le gouvernement fédéral approuve le projet routier Nigeria-Seme-Benin

Paradmin

Le gouvernement fédéral approuve le projet routier Nigeria-Seme-Benin

Le gouvernement fédéral a approuvé l’inauguration des travaux du tronçon de la route reliant le Nigéria à la République du Bénin.

 

Le ministre de l’électricité, des travaux publics et du logement, M. Babatunde Fashola, a révélé cette information lors de la 12ème réunion du comité de pilotage ministériel et de la réunion d’experts sur le programme de développement du corridor autoroutier Abidjan-Lagos au Togo.

 

Fashola, selon un communiqué publié dimanche par son conseiller spécial pour les communications, M. Hakeem Bello, a déclaré que le projet serait réalisé de manière flexible.

 

Ceci, at-il noté, contribuerait à améliorer le service de banlieue tout en le rendant adaptable aux résultats des études de faisabilité et techniques.

 

Fashola a déclaré que les contrats de faisabilité, techniques, financiers et connexes du projet avaient été signés.

 

Le ministre, qui préside également le comité ministériel chargé de superviser le projet, s’est dit ravi de constater que, même si ceux qui ont lancé l’initiative avaient changé, l’engagement en ce qui concerne le projet n’avait pas changé.

 

Il a décrit le projet comme un témoignage du lien fort qui unit les pays de la CEDEAO pour la poursuite d’objectifs communs et d’aspirations visant à assurer le développement de la sous-région en termes de niveau de vie pour la population.

 

Fashola a ajouté que le développement du corridor renforcerait l’intégration rapide qui existait déjà dans d’autres blocs économiques du monde.

 

Il a également déclaré que cela améliorerait les activités socio-économiques des pays de l’Afrique de l’Ouest.

 

Notant que le développement des routes est le moteur de la croissance économique, le ministre a déclaré qu’il était urgent que la sous-région de l’Afrique de l’Ouest poursuive un tel développement afin de rester en phase avec les économies en forte croissance d’Asie et d’Amérique du Sud.

 

Ceci, a-t-il noté, contribuerait à réduire le niveau de migration des jeunes du continent.

 

Il a réitéré l’engagement du Président Muhammadu Buhari en faveur de la réalisation du corridor Abidjan-Lagos pour l’amélioration du commerce et de la communication au sein de la sous-région, ajoutant que le Nigéria avait signé l’accord de financement.

Vous avez aimé, Partager!

    À propos de l’auteur

    admin administrator

    Laisser un commentaire