Comment le manque de Renseignements Généraux a entraîné les Etats et entreprises africaines à investir dans les domaines peu productifs ? 8/9

ParEIDS Benin

Comment le manque de Renseignements Généraux a entraîné les Etats et entreprises africaines à investir dans les domaines peu productifs ? 8/9

Chers lecteurs, suivons ensemble avec le fondé de l’EIDS  l’aspect des renseignements économiques dans nos Etats.

Mr le Fondé de l’EIDS, au regard de tout ce que vous développez, peut-on conclure que le renseignement économique est embryonnaire en Afrique et au Bénin ?

Il n’y a pas de peur à avoir pour affirmer cela. Même si nous devons reconnaître l’existence d’initiative dans ce domaine, en Afrique et même au Bénin.

J’avais dit en l’entame qu’aujourd’hui, il est plus loisible de parler de la communauté de renseignement. Elle a le mérite, dans les pays où elle est institutionnalisée d’apporter un plus dans le processus du renseignement économique.

Les pays développés tels que les USA, l’Allemagne, la France, le Japon, la Chine ont chacun une organisation type de leur système de renseignement économique, basé sur l’information. Elle est la base de tout système. Alors qu’aux USA, le système de renseignement économique est fondé sur une approche libérale marquée par la dispersion des dispositifs d’intelligence économique individualisés, au Japon, il est marqué par une grande importance accordée à l’information comme arme stratégique et ressources collectives  et pour laquelle, environ 1,5 % du chiffre d’affaire des entreprises est investi pour l’acquérir.

Sur le continent africain, certains pays font l’expérience d’une organisation du renseignement économique pour assurer la compétitivité de leur Etat et de leurs entreprises. Il s’agit entre autre du Maroc, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Rwanda, de l’Afrique du Sud, Algérie, Tunisie, Bénin etc. Mais les budgets accordés sont insuffisants. Dans la plupart de ces pays, les budgets sont absorbés par les renseignements orientés politiques.

Le Renseignement économique dans ces pays pour la plupart est porté d’abord par les associations, notamment celles des opérateurs économiques qui font le lobbying (séminaires, colloques, ateliers de formation, manuel de formation dédié, etc.) pour faire adhérer les pouvoirs politiques. Ces derniers une fois acquis mandatent le plus souvent les ministères en charge des entreprises, du plan ou de l’Economie pour abriter les unités dédiées au renseignement économique. Ce faisant, en l’état actuel, ces systèmes s’apparentent comme des appendices de la politique globale de l’Etat et non comme des dispositifs devant organiser tout le processus de performance des Entreprises et de l’Etat en matière de développement.

Par ailleurs, pour renforcer le processus du lobbying, les associations s’appuient sur des formations dédiées dans ce domaine. Au Bénin, l’EIDS est l’une des rares écoles à faire la promotion du renseignement économique.

                                                                                                            A suivre…

Renseignements
Contact: +229 95959854/95973421/95962659

WhatsApp: +229 99703811
Facebook: https://www.facebook.com/EIDSBenin/
E-mail: eidsbenin@apiasbenin.com
eidsbenin@apiasbenin.com

Vous avez aimé, Partager!

    À propos de l’auteur

    EIDS Benin author

    Laisser un commentaire